Actualités
La technologie du H2CP au service de la noix de cajou

8 février 2013 : Revalorisation des coques de noix de cajou : le H2CP de Bobo Dioulasso

En ce début de mois de février, au Burkina Faso, les transformateurs se préparent à la saison 2013 d’anacarde. Depuis 2012, le H2CP (High Calorific Cashew Pyrolyser) installé dans l’unité de Gebana Afrique à Bobo Dioulasso, fait parler de lui.

Cette technologie, développée par RONGEAD et ses partenaires (dont le CEFREPADE) dans le cadre du projet CAJOUVALOR, permet d’utiliser les coques de noix de cajou issues du décorticage réalisé dans l’usine, pour alimenter énergétiquement le processus agro-industriel dont elle provient. La coque, déchet du décorticage, est donc devenu le carburant de l’usine de décorticage. A l’issue de la pyrolyse dans le H2CP, le charbon de coque produit peut être considéré comme un produit secondaire...

Les industriels de la région s’y intéressent. Le 8 février 2012, des responsables de l’entreprise ANATRANS, également basée à Bobo Dioulasso, sont venus faire une visite technique de l’installation sur le site de Gebana. Le personnel local de RONGEAD était présent pour guider la visite et répondre aux questions.

Diaporama ci-dessous :

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch