Actualités
MESSAGE RADIO DU 13 AVRIL 2011

Chers parents, bonjour !

Toujours heureux de vous retrouver dans le cadre de l’information sur le marché de l’anacarde.

Cette semaine, dans les régions des Savanes et du Zanzan, les prix n’ont pas changé par rapport à la semaine dernière. Dans les Savanes, les prix se situent entre 275 et 300 F CFA/kg. Dans le Zanzan, ils sont entre 375 et 400 F CFA/kg. Les prix n’augmentent plus car les ports de Tema au Ghana et de Lomé au Togo sont remplis d’anacarde et les bateaux ne partent pas assez vite. Donc les acheteurs sont moins pressés.

Dans le Worodougou, le prix est resté entre 225 et 250 F CFA/kg.

Dans la Vallée du Bandama, le retard de la semaine dernière semble en train de se combler et les achats se font maintenant entre 235 et 250 FCFA/Kg. De même, dans le Denguélé, l’arrivée de nouveaux acheteurs basés au Mali a permis d’augmenter la concurrence et de faire monter les prix à 225 FCFA/Kg.

En Inde et au Vietnam, il semble définitivement que la récolte ne soit pas très bonne. Elle ne sera certainement pas aussi mauvaise que l’année dernière mais elle risque de ne pas être suffisante pour satisfaire tous les acheteurs. Ce qui pourrait faire augmenter les prix en Afrique de l’Ouest une fois les problèmes des ports réglés.

Malheureusement, la baisse du dollar américain par rapport au Franc CFA a l’effet contraire de réduire le prix de la noix de cajou et on en sait pas encore combien de temps ça va durer.

Pour tout cela, nous revenons sur le conseil de la semaine dernière à savoir :

  • 1. Lorsque vous pouvez négocier un prix égal ou supérieur à 350 FCFA/Kg, vendez la majorité de vos stocks.

  • 2. Lorsque vous pouvez négocier un prix égal ou supérieur à 300 FCFA/Kg, vendez un peu plus de la moitié de votre production pour ne pas prendre de risque. Mais gardez encore un bon stock en attendant de savoir quand les prix vont remonter. Vendre entre 50 et 60% de votre production en attendant d’avoir plus de certitudes et pouvoir négocier un prix de 300 FCFA/Kg ;

  • 3. Lorsque vous n’avez pas encore la possibilité de négocier au moins 300 FCFA/Kg, ne vendez que de petits lots car les prix devraient encore augmenter.

Nous vous quittons toujours optimistes pour de meilleures informations la semaine prochaine et le retour définitif d’un climat de paix.

Merci pour votre aimable attention !

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch