Actualités
MESSAGE RADIO DU 13 JUILLET 2011

Bonjour chers parents

Le projet NTIC est toujours heureux de vous retrouver pour vous donner les dernières informations sur le marché de la noix de cajou.

Au port d’Abidjan :

La campagne de noix de cajou 2011 est presque terminée et les prix restent stables ou augmentent. Certains exportateurs se concentrent actuellement plus sur l’expédition des produits encore importants stockés à Abidjan que sur l’achat du peu de produit encore disponible. La présence d’acheteurs ghanéens permet le maintien de prix élevés.
Les prix au port d’Abidjan sont toujours entre 400 à 450 FCFA/Kg.

Au niveau bord champ :

Bord champ, les prix continuent d’augmenter. Dans le Denguélé et les Savanes, les prix sont montés cette semaine entre 375 et 400 F.CFA/kg bord-champ. Dans la région du Denguélé il semble qu’il y a encore quelques tonnes de produit disponibles. Dans le Worodougou et la Vallée du Bandama, les prix bord champ sont aussi en légère hausse entre 350 et 375 FCFA/kg, mais les stocks restants sont très faibles. Dans le Zanzan, les prix sont autour de 425 FCFA/Kg mais peu de produit disponible.

Dans les pays voisins :

Au Burkina Faso, même s’il n’y a plus d’achats bord-champ, il semble que quelques bons stocks de produits venant de pays voisins transitent encore par Bobo-Dioulasso en direction du Ghana.

Au niveau international :

Le prix de l’amande de cajou en Inde est resté stable au cours de la semaine écoulée. Les commandes ont un peu diminué. Mais il est peu probable que les prix redescendent même légèrement dans les prochains mois car les stocks d’amande disponibles sont faibles.

Conseils et recommandations :

Le prix est désormais dans tout le pays à un très bon niveau par rapport au marché international.
Il est conseillé de vendre les derniers stocks à 375 voire 400 FCFA/Kg quand cela est possible mais c’est mieux de ne pas trop attendre. Le nombre d’acheteurs va diminuer dans les prochaines semaines, parce que les stocks disponibles ne seront plus suffisants pour les contrats d’exportation rentables.
Il est donc vivement conseillé à tous les acteurs de la filière anacarde de boucler leurs dernières ventes d’ici la mi-août sans chercher des prix plus élevés que les prix actuels.

Merci de votre attention et à la semaine prochaine pour le prochain message.

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch