Actualités
MESSAGE RADIO DU 18 MAI 2011

Bonjour chers Parents,

Toujours heureux de vous retrouver pour vous donner des nouvelles de votre marché de la noix de cajou.

Les camions de noix de cajou descendent de plus en plus vers le port d’Abidjan. Les magasins sont toujours pleins de cacao et les camions qui arrivent attendent leur déchargement. C’est certainement cela qui ralentit les chargements à votre niveau car les camions sont bloqués avec la noix de cajou dedans. Malgré tout, les prix au niveau du port d’Abidjan ont légèrement augmenté et sont actuellement entre 360 à 400 FCFA/Kg.

Cette augmentation est aussi observée bord champ au niveau des Savanes, de la Vallée du Bandama, du Worodougou et du Denguélé. La plupart des acheteurs proposent actuellement dans ces régions, 275 FCFA/Kg en vente simple et de plus en plus de villages arrivent à avoir un prix de 300 FCFA/Kg pour des ventes groupées.

Le Zanzan, est toujours entre 325 FCFA et 350 F CFA/Kg bord-champ, avec plus de ventes à 350 F CFA/Kg.

Au Burkina Faso, les prix ont connu une augmentation au cours de la semaine passée malgré les problèmes qui continuent dans le pays. Les prix bord-champ sont remontés entre 300 et 330 FCFA/Kg.

Cette semaine, les prix de l’amande de cajou ont augmentés dans les autres pays car il y a beaucoup plus de commandes dues au fait que les acheteurs commencent à accepter la hausse des prix.

L’augmentation du dollar au cours des deux dernières semaines permet aux acheteurs de proposer plus.

Comme vous le constatez, les informations de cette semaine sont bonnes pour vous, mais il faut savoir rester quand même prudent. L’augmentation ne sera pas trop importante.

Les prix au port devraient rester entre 360 et 400 FCFA/Kg au cours des prochaines semaines ce qui doit permettre aux prix bord-champ d’arriver dans toutes les régions autour de 300 FCFA/Kg et peut-être même de monter jusqu’à 350 FCFA/Kg dans les zones connues pour leur meilleure qualité.

Dans les quatre régions où les prix ont tardé à augmenter, Il faut profiter des offres à 300 FCFA/kg pour vendre les stocks qui vous restent, car une augmentation au-delà des 300 FCFA/Kg n’est pas sûr.

Dans le Zanzan, où la concurrence et la meilleure qualité permettent aux producteurs d’obtenir 350 FCFA/Kg, il est toujours conseillé de vendre les stocks restant à ce prix. Ce n’est vraiment pas certain que le prix remonte au-dessus des 350 FCFA/Kg

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch