Actualités
MESSAGE RADIO DU 1er JUIN 2011

Bonjour chers parents,

Comme chaque semaine le projet NTIC vous informe sur le marché de la noix de cajou
Actuellement, vos regards sont sûrement tous tournés vers le port d’Abidjan. Tout le monde se demande quand vont prendre fin les problèmes qui retardent un peu l’achat de vos produits.
C’est vrai que les stocks de cacao occupent toujours les magasins et en plus, les bateaux sont un peu rares. Les exportateurs sont prudents et ralentissent un peu l’activité d’achat pour éviter des frais en plus au port d’Abidjan. Les prix au port sont entre 350 et 400 F CFA/kg.

Mais malgré ces problèmes au port, les prix continuent d’augmenter en régions (chez vous) et les producteurs qui ont suivi les différents conseils donnés en profitent.
Le Worodougou, les Savanes, la Vallée du Bandama et le Denguélé connaissent de plus en plus de ventes à 300 F CFA/kg bord champ, malgré encore quelques ventes à 275 F CFA/kg dans les villages peu organisés.

Dans la vallée du Bandama et le Worodougou, les producteurs réussissent à négocier les ventes groupées à 305 FCFA. Il faut donc absolument vous organiser afin de faire de plus en plus de ventes groupées.
Dans le Zanzan, les prix bord champ ont aussi augmenté et sont entre 350 FCFA et 375 FCFA/kg. Dans cette région, ce sont surtout les ghanéens qui achètent car les exportateurs de Côte d’Ivoire préfèrent financer des achats à des prix plus bas dans les autres régions.

Au Burkina Faso, les prix bord-champ ont encore augmenté légèrement et sont actuellement entre 335 et 350 F CFA/Kg. Il y a une bataille pour la collecte des dernières noix encore disponibles.

Dans l’ensemble, le prix de l’amande a beaucoup augmenté cette semaine parce que la demande a augmenté sur le marché international : aux Etats-Unis, en Europe, en Inde, et en Chine. C’est donc cette augmentation de la demande qui fait augmenter le prix de l’amande et les prix bord champ de la noix brute à votre niveau.
Le dollar a par contre reperdu un peu de sa valeur. La valeur d’un dollar est aujourd’hui autour de 455 Francs CFA.

Dans ces conditions, et malgré les problèmes, les prix au port devraient augmenter dans les prochaines semaines. La hausse annoncée se confirme donc nettement.

Cependant, avec l’arrivée des premières pluies il risque de ne pas y avoir encore beaucoup de noix de bonne qualité disponible. Avec l’augmentation des activités dans le vivrier, qui vont de plus en plus vous occuper aussi bien que les commerçants il est mieux de profiter des offres à 300 FCFA/Kg pour vendre la plus grande partie des stocks encore disponibles et utiliser une partie de cet argent pour investir dans les céréales et les tubercules.

Dans le Zanzan à cause des pluies, il est conseillé de vendre aux prix actuels qui sont déjà très bons c’est-à-dire 350 à 375 F CFA/ kg. Ceux qui veulent encore attendre pour essayer de vendre à 400 FCFA/Kg doivent à tout prix sécher leurs noix et les stocker dans des sacs en jute dans des pièces aérées. Sinon plus personne ne voudra acheter leurs noix pourries.

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch