Actualités
MESSAGE RADIO DU 23 FEVRIER 2011

Bonjour chers parents,

Nous venons comme de coutume vous informer de la situation du marché de la noix de cajou.

Globalement nous pouvons dire que les récoltes commencent à rentrer dans leur phase active dans toutes les régions productrices du pays. Cependant l’activité de vente évolue différemment d’une région à une autre :

Dans le Denguélé, le Worodougou, les Savanes et la Vallée du Bandama les acheteurs présents proposent entre 100 F CFA et 150 F CFA par kilogramme aux producteurs. Dans le Zanzan par contre, l’activité d’achat s’accélère. Les financements en provenance du Ghana provoquent une hausse des prix continue et si certains pisteurs proposent encore 250 F CFA le kg, la majorité propose 300 F CFA.

Au niveau du port d’Abidjan, on n’enregistre aucune opération sur la noix de cajou. Les exportateurs observent l’évolution de la situation politique et économique avant de s’engager.

Globalement, lorsqu’on observe la situation dans les autres pays africains et asiatiques producteurs d’anacarde, on voit que les stocks sont vides et que les prix sont élevés. Une situation normale du pays devrait donc faire bénéficier des meilleurs prix aux producteurs. Cette inconnue ne nous permet pas pour l’heure de savoir quand les prix vont augmenter dans les autres régions comme dans le Zanzan. Nous restons alors dans une position optimiste et espérons que la paix reviendra pour le bien être de tous et une bonne campagne.

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch